Sélectionner une page

Lucian FREUD (1922-2011) Peintre, graveur, sculpteur.

Autoportrait : ancêtre du selfie


Dans cet article « Autoportrait, ancêtre du Selfie », je me concentrerai pour l’essentiel sur cette partie particulière de la création de l’artiste en tentant de répondre à cette question : pourquoi peindre son autoportrait ? Mon objectif n’est pas de faire connaître l’œuvre et la vie de ce peintre d’exception, un domaine de l’art pour lequel les compétences ne manquent pas.


Lucian Freud né à Berlin en 1922 est le petit fils de Sigmund Freud, le fondateur de la psychanalyste. Il est devenu l’un des plus grands artistes de la peinture contemporaine. Exilé en Angleterre ses premières œuvres ont apporté un renouveau dans l’art Britannique et plus tard, à maturité il fut comparé aux plus grands artistes de la peinture figurative toutes époques confondues. Malgré la richesse, ses œuvres se sont vendues de son vivant à des sommes astronomiques, il résidait dans une maison avec jardin dans le quartier de Notting Hill à Londres où il vivait simplement. Il réalisait ses œuvres à l’étage où il avait installé ses ateliers.

Il a connu 3 périodes : le surréalisme à ses débuts, le réalisme (néo-romantique) et enfin une période où sa peinture devient mature. Il s’est fait connaître principalement par ces nus et ses autoportraits où, contrairement à la période de la Renaissance, les peintres se représentaient de manière valorisante, et que Freud détestait, il s’est dépeint de manière crue sans complaisance où l’expression, intériorisée, l’emporte sur l’idéalisation de la forme.

 

photo lucian freud

BIOGRAPHIE

Lucian FREUD naît à Berlin en décembre 1922. Il est le fils de l’architecte juif Ernst Ludwig Freud et de son épouse Lucie. Il émigre dès 1934 à Londres avec toute sa famille qui fuit alors la montée de l’antisémitisme nazi. Le grand père qui n’est autre que le père de la psychanalyse, Sigmund Freud, les y rejoint en 1938 mais décède l’année suivante.
C’est aussi l’année où Lucian Freud acquiert la nationalité britannique.
FORMATION: Entre 1938 et 1941, après des études secondaires, il entre à l’Ecole Centrale des Arts et Métiers de Londres grâce à une sculpture de cheval puis il suit les cours de Cedric Morris à l’École de Peinture et de Dessin Est Anglian à Dedham. En 1944 il expose pour la première fois à la galerie Lefèvre une peinture avec comme sujet principal un zèbre que lui a offert un taxidermiste, “La Chambre du Peintre”, d’influence surréaliste. Il utilise déjà dans cette peinture tous les composants qui vont peupler son univers personnel de peintre : un animal, une fenêtre, une plante, un canapé. Il est dans période surréaliste.

 

zebre lucian freud

 

LES RENCONTRES

En 1945 il rencontre pour la première fois un artiste qui va influencer le cours de sa carrière : Francis Bacon. En 1946 il se rend à Paris et visite la Grèce. Il retournera à plusieurs occasions dans la capitale française pour retrouver Picasso et Giacometti auxquels il rend visite régulièrement.

 

bacon picasso giacometti

 

VIE DE FAMILLE

C’est en 1947 que Lucian Freud fait la connaissance de Kitty Gardman, fille du sculpteur Jacob Epstein. Il l’épouse un an plus tard, en1949 et dont il aura 2 filles. Mais il divorce en 1952 pour se remarier en 1953 avec Lady Caroline Blackwood. Mais là encore cette union n’est pas plus heureuse et il divorce en 1958. Il n’apprécie pas vraiment la vie de famille et vit par la suite en célibataire avec de nombreuses compagnes qui lui donneront 14 enfants certifiés. Il peint des beaux portraits inspirées par ses anciennes épouses Kitty et Caroline. C’est la période « réaliste“ aussi appelée « Néo-romantique » avec ses textures fines et raffinées. 

 

2 femmes de lucian freud

Jeune femme au chaton 1947 (Kitty Garman), Girl in bed 1952 (Lady Caroline Blackwood)

 

NOUVELLE PÉRIODE

 Le début des années 1960 verra Lucian Freud changer de technique sous l’influence d’artiste comme Francis Bacon et Franck Auerbach. Ce dernier réussi à le convaincre d’abandonner son style fait de matières fines au pinceau au profit d’une manière plus spontanée et fait de larges touches au pinceau brosse. Sa peinture devient plus épaisse, les tonalités sont faites de subtiles nuances de gris et beige, rehaussé de blanc pour apporté un effet d’éclairage et de relief. 

Ce groupe d’artistes prend le nom d’Ecole de Londres”et revendique un style figuratif qui s’oppose volontairement aux peintures abstraites de cette époque. Un style qui cerne la vérité de leurs sujets au delà de l’apparence.

 
peinture lucian freud
« Femme au pull gris » 1988 et « Bella » 1986-87

 

L’ATELIER

Lucian Freud peint toujours dans le même atelier clos, vide, désolé. Les seules élément du mobilier qui apparaissent sont des sofas, des draps, des matelas, une chaise, un lavabo. Les murs sont vides ou couvert des amas de peintures provenant des coups de brosses que le peintre assène pour se débarrasser du trop plein de matière qu’elles contiennent.

 

lucian freud atelier

 

FAT LUCIE 

Lucian Freud va peindre dans l’intimité de son atelier, sa famille, sa mère Lucie, ses filles, ses amis, des célébrités comme des inconnus. Certains servant de modèle pour une seule œuvre, d’autre pendant des années pour une série de tableau comme Sue Tilley, cette femme plantureuse de près de 130 kg que Freud appelle “Fat Sue”, “la Grosse Sue” ! En 1990 elle commence à poser nue pour l’artiste et pour une série de 4 tableaux de grandes dimensions.

 

nu lucian freud
peinture nu lucian freud


Une de ces peintures intitulée “Superviseur des avantages sociaux au repos” peint en 1994 sera vendu aux enchères en 2014 chez Christie’s à New York pour la somme 35 millions de livres sterling. Etablissant un nouveau record du monde. Sue Tilley gagne 20£ par jour de longues heures de pose ou les membres s’engourdissent. 14 ans plus tard elle regarde la vente aux enchères en direct sur son ordinateur et voit le montant atteind par cette vente. Elle déclare alors peu après au Evening Standard qu’elle ne s’était pas attendu à ce que cette peinture atteigne de telles sommes et de rajouter : “J’ai bien compris que même si j’obtenais 0,1%, je toucherais 50 000 dollars, mais je sais que cela ne se produira pas, alors à quoi ça sert ? L’argent n’est pas tout, n’est-ce pas ? Les expériences de la vie sont tout aussi passionnantes“!!

 

LE NU 

La nudité tient une place particulière dans l’oeuvre de l’artiste. Les taches dont il souillent les murs avec sa brosse, ces excédent de matières, sont semblables à celles qu’il utilise pour dépeindre les corps. Un art cru, précis, à la recherche de la vérité dans l’expression de ses sujets. “Caricatural et morbides“ diront ses détracteurs. Tout est montré et dépeint. Les muscles tendus, les bourrelets et masses de graisses témoignent d’une observation précise.
“Je pense qu’un grand portrait a à voir avec la manière dont il est appréhendé…Je pense que cela relève d’une attitude” dira-t-il. 

Il parle aussi d’ ”impulse”. Cette impulsion, cette stimulation dans le désir de peindre accentue le lien entre sa vision de ses sujets, et lui-même. Il se déclare “biologiste“ dans sa volonté de capter le réel. A l’opposé de l’interprétation psychologique Freud accorde de l’importance à l’animalité de la nature humaine, à l’importance du corps, sans que cela soit en contradiction avec l’intention de dépeindre la personne en son for intérieur.

 

LA MÈRE

“Elle a perdu intérêt en tout, même en moi” ! Voilà ce que dit Freud de sa mère après que celle-ci, suite à la mort de son mari, ait tenté de se suicider et soit tombée en dépression. Il l’a peindra sans interruption pendant une quinzaine d’années jusqu’à sa mort.

 

mere de lucian freud

 

FRANCIS BACON

Freud et Francis Bacon, tous deux peintres Britanniques, ont été amis de nombreuses années jusqu’à la mort de ce dernier en 1992. Ce portrait inachevé, réalisé en 1956 a été vendu en 2008 pour 5 417 250 £.

 

freud et francis bacon

 

LA REINE

Etait-il surprenant que la reine Elisabeth d’Angleterre accepte la demande de Lucian Freud de lui faire un portrait ?
Pas vraiment ! 
C’est sans doute l’une des femmes les plus représentées au monde. De nombreux artistes l’ont déjà portraituré. 
Et n’oublions pas que dans l’histoire de la monarchie de nombreux rois ou reines ont été peints en leur temps. Charles V par Titien, Charles Ier par Van Dyck et Philippe IV d’Espagne par Velazquez par exemple, et bien d’autres.

 

lucian freud et reine elisabeth

 

On imagine mal la reine ne pas connaître le style artistique de Freud. Pourtant certains critiques ont été surpris par le culot de l’artiste de ne rien modifier à sa manière de peindre, si intense et cru.
D’autres commentaires peu amènes de journaux fusèrent : Le journal « Sun » voit l’œuvre comme »une parodie », souhaitant que Freud soit « enfermé dans la tour »! Le rédacteur en chef du « British Art Journal » : « Cela lui donne l’air de corgis royal (races de chiens gallois) victime d’un accident vasculaire cérébral. »
Bien sur l’artiste du néanmoins changer quelques peu ses habitudes. Imposer à une monarque de venir dans votre studio et pour de nombreuses sessions ne peut se faire. Les séances eurent lieu au palais de Saint-James, entre mai 2000 et décembre 2001. La peinture est très petite, environ 15 x 22 cm. Ce n’était pas une commande, elle a été offert à la souveraine sur demande de Lucian Freud.
Le portrait de Lucian Freud fait depuis parti de la collection de la Queen’s Gallery, à Buckingham Palace, à Londres.

 

photo couleur lucian freud

 

KATE MOSS

Le célèbre TopModel Britannique Kate Moss a déclaré un jour dans un interview que Julian Freud était la personne qu’elle désirait le plus rencontrer. 2 jours plus tard Bella, célèbre créatrice de mode et fille de l’artiste rappelle Kate : « Il veut juste aller dîner avec toi. Ne sois pas en retard“. Kate Moss raconte sa rencontre :
“Je suis donc allé à la maison et il a commencé la peinture de nu cette nuit-là. Je ne pouvais pas dire non à Lucian. Très persuasif.
J’ai appelé Bella le lendemain et lui ai dit : « Combien de temps cela va-t-il prendre ? », « Elle a dit : » Quelle est la taille de la toile ?  » J’ai dit : »C’est assez grand ». Elle a répondu : « Oh, mon Dieu, cela pourrait prendre six mois à un an. »!

 

lucian freud et kate moss

 

La peinture prit neuf fois à Freud. Kate Moss posait à chaque fois 5 heures tous les jours de la semaine. ”Je ne pouvais pas être en retard d’une minute. Il était vraiment puissant. Tu voulais lui plaire. Mais j’aurais aimé ne pas avoir posé comme ça. Ce n’est pas comme la modélisation où vous pouvez la changer. J’ai eu un bras mort ». Mais elle ajoutera ses propos au sujet de l’artiste “Lucian était toujours vraiment gentil. Je l’ai adoré”!

 

kate moss peinture tatouagelucian freud

 

TATOUAGE

Parlant de sa rencontre avec Lucian Freud elle ajoutera que l’artiste lui a proposé de lui faire un tatouage. Deux petites hirondelles au bas des reins. Elle sont estimées à près d’1 million de dollars ! Quant à l’œuvre elle-même et réalisée en 2002, elle a été vendue aux enchères pour la somme de 3,9 millions de livres en 2005.

AUTOPORTRAIT

 

oeil au beurre noir lucian freud

« Autoportrait à l’œil au beurre noir » 1978

 

Après une rixe avec un chauffeur de taxi, Freud avait encaissé un coup au visage. Au lieu d’aller se faire soigner, il était rentré à son atelier et s’était installé à son chevalet. Il était alors âgé de près de 60 ans.
Il révéla s’être beaucoup bagarré par le passé et avoua : « Ce n’est pas que j’aimais me battre, c’est juste que les gens me disaient des choses dont j’estimais que la seule réponse était de les cogner »!
Cette œuvre de l’artiste n’a jamais été exposée jusqu’à sa vente par Sotheby’s à Londres en 2010 qui la décrivit comme « le plus important autoportrait de l’artiste jamais apparu à une enchère »! Elle sera vendue pour la coquette somme de 3,2 millions d’euros (4,4 millions de dollars).

 

autoportrait lucian freud

« Reflexion » 1985

 

REFLEXION

Definition : retour de la pensée sur elle-même dans le but d’examiner plus en profondeur une idée, une situation

Ses sujets sont souvent représentés dans des attitudes curieuses, inhabituelles. Il exagère les traits et fait ressortir le caractère de ses personnages. Vers la fin de sa carrière les sujets apparaissent sous des couches de matières épaisses. Des peintures qu’il reprend à plusieurs reprises. Le regard semble inexistant, n’être jamais concerné par le spectateur. Parfois fermé, songeur.
Ses autoportraits font apparaître un artiste sans complaisance ni bienveillance. Peu préoccupé par l’aspect extérieur ou l’esthétisme mais habité par le désir de traduire en image la vérité profonde de l’être. Sonder l’âme et la nature humaine au delà de son enveloppe charnelle.

 

lucian freud nu
Peintre au travail, Reflexion, 1993

 

Bien que vieil homme il n’hésite pas à se peindre nu comme ses toiles des années 90 qui ont fait sa renommée et l’ont amené à l’apogée de son art. Si le regard est absent les autres parties du corps semble prendre le relais. De même il ne cache pas ses organes génitaux, pas de pudeur. Non ! Il les expose à un degré jamais atteint, comme peu d’artistes avant lui ont osé le faire.
Cherche-t-il à choquer. Sans doute pas. Le corps délivre aussi une histoire tout comme un regard. Il expose le corps de ce vieil homme et ses parties intimes sans retenue comme pour compléter la description de sa nature, la nature de l’homme, son animalité. Il dira : “Si j’avais trouvé ça bizarre de les peindre, je ne l’aurais jamais fait” ! Il a une haine profonde pour la Renaissance qui célébrait l’homme comme créateur, avec sublimité et grâce. Lui pense au contraire que l’homme ne devrait jamais oublier son coté éphémère et imparfait.

 

peinture autoportrait lucian freud

« Reflexion avec 2 enfants » 1965

 

PERCEPTION DE L’HOMME ET DE SON ŒUVRE

Selon le marchand d’art américain William Acquavella, Lucian Freud était dans sa vie sociale un homme “stimulant, humble, chaleureux et spirituel. Il a vécu pour sa peinture et a peint jusqu’à sa mort, se tenant à l’écart du vacarme de la vie artistique ».
Pourtant il ne mâchait pas ses mots dans sa critique d’autres artistes de son époque. Très égocentrique il ne s’inclinera devant aucun autre talent. Pas devant Picasso qu’il décrit comme un artiste “absolument toxique”, Man Ray comme “bruyant et vulgaire“ et Max Ernst “plutôt lourd et coincé”.
D’autres lui rendent hommage pour son talent comme le directeur de la Tate Gallery de Londres, Nicholas Serota : « La vitalité de ses nus, l’intensité de ses natures mortes et la présence de ses portraits de famille et d’amis ont assuré à Lucian Freud une place unique dans le panthéon des artistes de la fin du XXème siècle ».
En 2010, le Centre Pompidou lui consacre une exposition. On dira de lui : « ses oeuvres tardives soutiennent la comparaison avec les plus grands peintres figuratifs de toutes les époques »!

 

RECOMPENSES

En 1983 Freud est fait “Compagnon d’Honneur de Grande Bretagne
En 1986 il remporte le Lion d’or de la Biennale de Venise qu’il partage avec Polke
En 1993 est fait Chevalier de l’ordre du mérite

lucian freud signature

 

 

J’espère que vous apprécié, et pour certains peut-être découvert ce peintre, sa nature et son talent.
Comme pour Arthur Rackham, illustrateur auquel j’ai consacré un article dans ce blog, je vous invite, si vous avez apprécié les peintures de cet artiste, à consulter et admirer ses œuvres nombreuses en ligne. Néanmoins je ne peux résister, pour finir cette petite étude, à l’envie de partager ici quelques peintures supplémentaires que j’apprécie tout particulièrement.

 
freud femme et son chien
« Fille avec un chien » 1950-1951

 

nu de lucian freud
« Regarder en arrière » : 2002

 

peinture intérieur lucian freud
« Grand intérieur, Nothing Hill » 1998

 
peinture lucian freud
« Triple portrait » 1986-1987

 

! PROFITEZ DE MON CADEAU DE BIENVENUE !